Taiji Quan, l’art du mouvement unique

Style Yang, style Chen, style Wu ou Sun ; florilège des styles Wudang ! Formes 13 ou 24, 42 et 85; laojia yi lu, er lu, xin jia, hunyun ! Et puis encore l’épée, le sabre, la lance et l’éventail !

Quels trésors infinis de la pratique du Taiji !

Pourtant, au centre de toutes ces pratiques, une seule règle fondamentale. Fang song, en chinois, 放松 : relax.

Et on pourrait s’arrêter là. En effet, aller au bout de la relaxation en taiji – c’est à dire debout, dans le mouvement – fait naître toutes les autres règles qui ont pu être énoncées, notamment dans le Taiji Quan Jing.

Un mouvement relax est un mouvement qui retrouve le naturel perdu.

Le retour au naturel n’est il pas le mot d’ordre des taoïstes?

Un mouvement relax, qui retrouve son naturel, est un mouvement qui part des pieds, se déroule tout le long du corps, est transmis par les hanches et s’épanouit dans les doigts.

Il puise sa force dans la terre, et déploie une légèreté céleste dans l’accomplissement de la vraie nature de l’homme.

Alors que je passais des mois à m’entraîner en Chine – je ne parlais pas encore chinois – mon maître ne me disait que deux mots, avec le peu d’anglais qu’il connaissait. Inlassablement, seulement deux mots. Puis parfois il pestait tout seul en chinois et je n’y comprenais plus rien, mis à part que j’avais apparemment encore beaucoup de travail !

Ces deux mots, c’était : relax ! 放松! Et : natural ! 自然

Tout était là. Si simple mais si difficile!

Le travail des mouvements de base est un temps décisif et central dans la pratique du Taiji Quan. Répéter, répéter, répéter, encore et encore, afin de retrouver ce mouvement naturel, ce déroulé de bas en haut. Répéter afin d’affiner la puissance potentielle de chaque mouvement, lorsque, en en faisant le minimum, on obtient le maximum.

Travailler un mouvement. Puis travailler mille mouvements. Dans les mille mouvements, toujours la même essence. Essence raffinée. Épurée. Le mouvement unique.

Rentrée Janvier 2019

La rentrée, c’est aujourd’hui !! Après la pause hivernale des fêtes de fin d’année, les cours de Qi Gong et Taiji Quan reprennent à Valence, Privas et Lyas.

Inscriptions encore possibles pour le Qi Gong au second trimestre.

Prochaine journées Qi Gong et Taiji Quan à la Falaise Verte : le week-end des 26 et 27 janvier.

En vous souhaitant à toutes et à tous une année de plein épanouissement de vos potentialités !

Les bienfaits de la pratique du Qi Gong

Il est une règle que l’on m’a appris lors de mon parcours de pratique de la méditation zen : « pratiquer sans attendre les fruits de ses efforts ». Pratiquer de tout son cœur, sans rien attendre en retour, est une position de pleine ouverture et de grande beauté. C’est une condition préalable à toute pratique d’épanouissement personnel – et probablement une loi universelle.

Cela dit, c’est une des raisons pour lesquelles je me suis longtemps refuser à « vanter » les mérites du Qi Gong, comme il est si courant de voir aujourd’hui. C’est une des raisons aussi pour lesquelles je ne donne qu’avec parcimonie des explications sur les bienfaits de telle ou telle posture. Pratiquez avec tout votre cœur et chaque mouvement se révélera de lui-même.

Mais il est bon de faire parfois une exception ! Toute règle doit être tempérée par une contradiction…

Les bienfaits de la pratique du Qi Gong se retrouvent sur trois plans. En effet, dans la pensée chinoise, toute chose dans l’univers est composée du San Bao : les trois trésors. Ce sont le corps, le souffle et l’esprit : Jing, Qi, Shen ; 精 氣 神.

JING 精 LE CORPS

Sur le plan corporel, la pratique du Qi Gong propose : un dévérouillement articulaire complet ; une pratique généralisée des étirements ; un travail de la position juste et un travail du mouvement juste. Juste, c’est à dire structurellement aligné et musculairement détendu.

Le Qi Gong vient ainsi revaloriser une pratique complètement mise à l’écart dans les cultures occidentales du corps : l’étirement. Nous avons là un véritable manque, une absence dans les pratiques d’Occident…

A ce manque de travail de souplesse est lié un vide concernant la relaxation… ce qui entraîne chez beaucoup d’entre nous de très mauvaises habitudes gestuelles. Le geste idéal est en effet un geste global où sont mises en jeu de façon reliée chacune des parties du corps. Or bien souvent, le geste est arrêté, fractionné, isolé, entraînant à la longue des fatigues ligamentaires et osseuses. Le Qi Gong nous amène ceci de précieux qu’il nous réapprend à bouger de façon saine.

QI 氣 LE SOUFFLE

Le Qi Gong est avant tout un travail du Souffle. On y apprend à s’installer profondément dans la respiration abdominale, et à développer grâce à elle une aptitude à entrer en relaxation. La respiration abdominale est un trésor. La pratiquer encore et encore est une source infinie d’approfondissements.

A un niveau plus avancé, la respiration devient un phénomène total : tout le corps est mis en jeu, le Souffle parvient jusqu’aux extrémités des membres.

SHEN 神 L’ESPRIT

Lors de la pratique du Qi Gong, nous adoptons une posture globale qui met en jeu le corps, le souffle et l’esprit, tous les trois unis ensemble. Le corps se raffine par le souffle, le souffle se raffine par l’esprit et l’esprit se raffine dans le Vide pour rejoindre le Dao.

L’esprit, par le Vide, se retrouve naturellement lui-même. L’esprit devient non-esprit. Cela s’appelle Wu : 無.

Shenqijing

Derniers cours de l’année 2018

Cette semaine auront lieu les derniers cours de l’année 2018.

Nous nous retrouverons début janvier pour la reprise, à partir du 7.

Prochaine journée de Qi Gong et Méditation à la Falaise Verte le samedi 25 janvier.

Prochaine journée de Taiji Quan le dimanche 26.

Les élèves ayant les 3 premières marches de base peuvent rejoindre les dimanches matins de Taiji si ils le souhaitent.

Très bonnes fêtes à toutes et à tous 🎅.

Taichi ou Taiji Quan ? Petite leçon d’orthographe chinoise

« Bonjour je voudrais faire du taïshi » est une phrase qui m’est devenue familière aujourd’hui. En effet, la plupart des affiches, publicités ou médias en général popularisent une prononciation francisée loin de son original chinois : « taiji chuan ».

Bien souvent, les mots de choses arrivées de la lointaine Chine subissent des écarts de traduction, des distorsions voire des contres-sens…

Ainsi le thé en Chine n’est pas noir, il est rouge, le papier de riz n’en contient souvent pas, le kungfu n’est pas de la castagne etc.

La langue chinoise présente un tel écart, une telle distance géographique, une telle difficulté d’apprentissage que seuls quelques sinophiles arrivent à garder le cap et naviguer sans se faire emporter par les courants de la popularisation.

On ne s’y trompe pas si on se réfère aux ouvrages de qualité : Jean Gortais a intitulé son livre « Taiji Quan  » ; et Catherine Despeux : idem.

Le « taichi » se prononce donc normalement « taidji chuan » et s’orthographie « taiji quan » 太极拳 selon le système de transcription Pinyin où les « j » se prononcent « dj » et où les « q » se prononcent « ch ».

De même: le « chi kong » se prononce : « chi gong » et s’orthographie « qi gong » 气功。

Taiji et Qi Gong sont aujourd’hui de plus en plus pratiqués. Il est inéluctable qu’une distorsion orthographique et phonétique apparaisse devant la difficulté du sujet. Il me semble toutefois important de garder la barre et maintenir une certaine « justesse », une certaine proximité par rapport à l’original afin de sauvegarder le rapport de sens entre les mots et les choses.

太 : « tai » signifie « vaste »

极 : « ji » signifie « sommet »

太极 : se traduit par « principe souverain  » car il représente en Chine le cercle du Yin et du Yang. Le Taiji est le principe ultime. Tout dans l’Univers naît de l’alternance des mouvements du Yang et du Yin naissent.

拳 : « quan » signifie « boxe », « poings »

Taiji Quan peut ainsi être traduit par : « boxe du principe ultime ».

气 : »qi » signifie « gaz », « air », « souffle », « énergie ».

功 : »gong » signifie la maîtrise que l’on acquiert après de longs efforts.

Qi gong peut donc être traduit par : « Maitrise de l’énergie vitale ».

RENTRÉE TARDIVE

Nous sommes à la rentrée après les vacances de la Toussaint. Les personnes qui desireraient rejoindre les cours de Qi Gong et/ou méditation à Valence/Privas/Lyas sont encore les bienvenues. Venez directement au cours.

Pour les cours de Taiji Quan, seules les personnes très motivées pourront rattraper le groupe.

Les personnes intéressées par les stages à la journée peuvent se joindre au groupe même sans avoir pratiqué auparavant.

Pour toutes informations supplémentaires, merci de nous contacter.