Wuji, pratiquer avant le mouvement

Ci-dessous, vous trouverez un PDF concernant la notion de Wuji.

Wuji – 无极 – est une notion centrale dans la cosmologie traditionnelle chinoise. Pour tenter de la comprendre, un certain effort de décentrement culturel est nécessaire.

Nous sommes issus d’une culture méditerranéenne où le monothéisme a profondément modelé les structures profondes de nos inconscients. Que nous soyons « pour » ou que nous soyons « contre », notre pensée s’organise (la plupart du temps) par rapport à ce modèle de référence qu’est l’existence d’un être supérieur – Dieu – principe premier de la Création.

En Chine – et en Orient en général – il en va tout autrement. La cosmologie n’y est pas organisée autour de la notion de Dieu, d’un être créateur, mais autour de la notion de Vide et de Mystère.

Dans la pensée traditionnelle chinoise, le monde est d’abord est un monde sensible : l’être. Ce monde est organisé selon le principe du Yin et du Yang, les opposés complémentaires. Ainsi, comment l’être pourrait il exister sans le non-être ?

Wuji – le sans principe – désigne cet incréé. Ce qui n’est pas. Le Vide.

Lorsque l’on commence une séance de Qi Gong, nous prenons un temps tout à fait spécial pour ne plus rien faire. C’est le moment où l’esprit retourne à sa source, au Vide, au Wuji.

Wuji pratiquer avant le mouvement

Laisser un commentaire