Le Dantian : notre deuxième cerveau ?

Les recherches scientifiques de pointe concernant le corps humain évoluent aujourd’hui autour de deux pôles : la recherche en neurosciences, et la bactériologie.

Des découvertes inédites viennent ébranler des certitudes bien établies !

Freud disait que les sciences se développent à mesure qu’elles blessent le sentiment que l’humanité se fait d’elle même (dans le monde judéo-chrétien où l’Homme est au Centre du Monde).

Copernic infligea la première blessure narcissique en montrant que la Terre tourne autour du soleil et non l’inverse. Darwin infligea la seconde, en montrant que l’homme s’inscrit dans la lignée évolutive du monde animal. Freud enfin, infligea la troisième en mettant à jour l’inconscient : malgré les apparences, l’Homme ne serait pas maître en sa maison.

La science découvre avec stupeur aujourd’hui la puissance neuronale des intestins : nous avons dans le ventre autant de neurones que le cerveau d’un macaque !

Mais point suffit : nous avons dans les intestins plus de bactéries et de virus que d’étoiles dans notre galaxie… elles participent activement à notre système immunitaire et seraient même à la base de certaines de nos prises de décision.

Cette nouvelle blessure narcissique vient bousculer la tentation de notre civilisation à assimiler – de façon aussi convaincue qu’imprécise – le cerveau et l’esprit.

Êtes vous prêts à le croire ?

Voici un documentaire exceptionnel qui analyse avec finesse les dimensions neurologique et bactériologique du bas ventre remettant en cause l’image que nous nous faisons de l’ego…

Nourrir son Dan Tian, pratique essentielle du Qi Gong, serait elle en train d’acquérir ses lettres de noblesse pour devenir bientôt une méthode thérapeutique officielle ?

Laisser un commentaire