La musique Chinoise de Gu Qin

Le Taiji Quan entretient un rapport privilégié avec la musique. C’est que tout deux sont traversés par la notion de rythme.

En Chine, on pratique très souvent le Qi Gong ou le Taiji avec un fond musical. La musique est choisie pour son tempo, mais aussi pour le sentiment qu’elle exprime : la paix du coeur.

Les instruments les plus utilisés sont : le Gu Qin 古琴, qui est une cithare sur table à septs cordes ; le Gu Zheng 古筝, qui est également une cithare sur table mais aux cordes beaucoup plus nombreuses ; la flûte droite Xiao 箫 en bambou ; la flûte traversière Di Zi 笛子et enfin le luth à manche court Pi Pa 琵琶.

L’instrument classique des lettrés chinois reste cependant le Gu Qin. Il a traversé des millénaires de culture, accompagnant les poètes, les calligraphes, les amateurs de vin, ou de solitude, les ermites ou les gens de lettres en général.

Un poème très connu de Wang Wei 王维 raconte ceci :

竹里馆

独坐幽篁里

弹琴复长啸

深林人不知

明月来相照

« Seul assis à l’ombre des bambous, je joue du Gu Qin et fredonne doucement.

Dans la forêt, pas un homme ; seule la lune m’éclaire tendrement. »

La musique de Gu Qin est sobre, intime, dénudée. Elle a ceci de spécial qu’elle n’est pas astreinte à un rythme fixe, compté. Elle est libre de se dérouler suivant le flux de l’instant. Elle peut retenir, ou laisser couler ; remplir l’espace d’une seule note longue et puissante, ou égrener mille harmoniques légères.

Ces thèmes favoris sont la représentation sonore de la nature : 平沙落雁 Ping Sha Luo Yan « L’oie sauvage descend sur une la plage », 梅花三弄 Mei Hua San Nong « Trois variations pour une fleur de Prunier », 流水 Liu Shui « L’eau qui coule », 渔樵问对 Yu Qiao Wen Dui « Le dialogue du pêcheur et du bûcheron », etc.

En cela, elle s’essaye à la recherche du retour à la Nature idéale, thème au centre de tous les arts chinois.

Il est fascinant, pour un amateur de Gu Qin d’apprécier le style de l’interprète. En effet, le répertoire y est plutôt restreint, et on retrouve très souvent les mêmes titres. Pourtant, pas une version la même : ici un silence suspendu, là une accélération faussement décalée.

Les grands interprètes contemporains sont 林友仁 Lin You Ren, 李祥霆 Li Xiang Ting. Mais beaucoup d’autres interprètes jouent de façon grandiose : à vous de trouver vos morceaux favoris !

Laisser un commentaire